Le conteur guinéen a fait sensation, dimanche 26 juin, en Flandres.

« Le spectacle s’est très bien passé, en Belgique. Il y avait plusieurs animations, dans différents lieux : musique, cirque et conte. J’ai raconté une histoire en français et Rien Van Meensel, une conteuse belge, traduisait en flamand. J’ai joué dans un chapiteau de 500 places ». Moussa Doumbouya, plus connu sous le nom de scène de Petit Tonton, peut être satisfait du devoir accompli, dimanche 26 juin en Flandres. Cette partie de la Belgique, où le Néarlandais est langue commune, est aussi une région de culture. Le spectacle vivant fait partie de la vie quotidienne des habitants et sa concrétisation passe parfois par des coopérations, y compris avec des villes ou pays lointains. C’est bien connu, la culture, un peu comme le sport, n’a pas de frontière. Mieux, elle rassemble, rapproche, construit des ponts, tisse des liens.

Un projet, 3 ans de coopération

« C’était l’aboutissement d’un échange culturel de trois ans entre la Flandre belges et la Guinée », confie Petit Tonton, à l’issue du spectacle. Il poursuit : « J’ai appris à parler le Néarlandais, en Hollande où j’ai vécu 4 mois. Dans cet échange culturel, nous animions des ateliers de conte et de cirque dans des écoles primaires en Flandres et à Conakry. Ces ateliers étaient animés par 4 artistes, deux Belges et deux guinées (un circassien et un conteur belges, puis un circassien et un conteur guinéen, ndlr). C’est une expérience extraordinaire ». Le conteur guinéen en profite pour dire sa reconnaissance à la commune de Langmark-Poelkapelle, où avait lieu le spectacle, ainsi qu’aux différents partenaires dont les associations Amoukanama dont font partie les deux circassiens, ainsi que Tante Cultuur et Koumakan. Les parties vont maintenant s’atteler à réfléchir sur un nouveau projet, afin que la culture continue de relier les êtres humains au-delà des distances géographiques.

Petit Tonton en compagnie de Sylviane Haesvoets, à Bruxelles

L’avenir

Quelques jours à Conakry, où il retourne ce mercredi 29 juin et Petit Tonton devra refaire ses valises pour un séjour beaucoup plus long en France. « Je voyage à Lyon, le 10 juillet, pour une résidence de création de la pièce de Théâtre « La Cargaison »(Pris Rfi Théâtre 2020, ndlr), avec Souleymane Bah. Nous allons travailler pendant deux semaines à Lyon avec le chorégraphe burkinabé Serge Aimé Coulibaly. Ensuite, nous terminerons la résidence au CCFG, à Conakry », explique encore Moussa Doumbouya, qui se prépare déjà à relever cet autre challenge. Il sera alors temps, après, de se consacrer pleinement à l’organisation de la 4ᵉ édition de la « Grande nuit du conte » qui aura lieu sous le Chapiteau by Issa, le 09 décembre 2022, à Conakry, la capitale de la Guinée.

Bio expresse

Né à Faranah, en République de Guinée, Moussa Doumbouya, alias Petit Tonton, arrive au Théâtre en 2003 par ce qu’on peut appeler un hasard ou un accident de parcours, puisque ses études en Comptabilité et Gestion ne le prédisposaient absolument pas à exercer une profession artistique. Moussa a fait ses débuts de comédien dans la Compagnie « Les Sardines de Conakry », puis Laborato’Arts, la Muse, avant de créer sa propre association artistique et culturelle KOUMAKAN. Comédien et grand conteur, dès le départ, il s’impose dans l’espace théâtral guinéen par sa générosité, sa disponibilité, sa curiosité, son talent et sa discipline. Médaillé d’argent aux 8ᵉˢ jeux de la francophonie dans la catégorie contes et conteurs, sacré JAWARDS (les jeunes qui font bouger la Guinée) catégorie Culture. Initiateur du Café des conteurs et de la Grande Nuit du Conte -Guinée, un espace de rencontre et de partage qui essaye de reconstituer le décor traditionnel du conte sur la place du village. Son professionnalisme et sa discipline l’ont amené à participer à de grands projets tels que Tagad’art en france dans le domaine du cirque avec une tournée européenne à la clé, au Labo ELAN 2018 (Récrâtrales), à la Pépinière à projets de la commission internationale du théâtre francophone (Suisse), à la Grande Parole Invite à Dakar, la Grande Nuit du Conte Ragandé (Burkina Faso), Contes d’un Soir initié par l’OIF (Abidjan), pour ne citer que ceux-là. Il assure également la mise en scène des spectacles du grand chanteur guinéen Soul Bang’s (prix découverte RFI musique). Petit Tonton est un comédien hors pair qui enchaine les spectacles en tant que comédien, conteur, mais aussi metteur en scène. Il est auteur du livre de conte illustré « la vallée de l’espoir », édité chez les éditions l’Harmattan Guinée. Il anime des ateliers conte pour les élèves en Guinée et en Belgique. Il est également très actif dans les projets humanitaires, à travers les contes et apporte de la joie aux familles, aux enfants de certains orphelinats de Conakry, mais aussi à des enfants malades et hospitalisés.

Par Jean-Célestin Edjangué

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.