Les 2èmes  Journées internationales de la Mode éthique( JIME) sur les rives du fleuve Niger.

Lier mode, environnement et réchauffement climatique. C’est l’ambition des 2èmes Journées Internationales de la Mode Éthique (JIME) qui se dérouleront les 24 et 25 juin prochains à Niamey, la capitale du Niger. Initié par la créatrice nigérienne Biba Amadou Kountché, l’évènement se veut un moment festif de prise de conscience écologique, économique, touristique et culturel. « L’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante de la planète », constate Biba Amadou Kountché,déterminée à sensibiliser les jeunes, les opérateurs économiques et promoteurs culturels aux questions écologiques.

Sensibiliser et sauver le Fleuve Niger

« C’est pourquoi la prise de conscience de chacun et de tous s’avère nécessaire pour une solution durable. L’éclosion d’une nouvelle génération de stylistes africains qui vient assurer la relève dans ce secteur très porteur pour l’économie du Continent en général et du Niger en particulier », souligne Alphadi, parrain de l’événement, qui salue par ailleurs cette « belle initiative ». L’ambition de cette seconde édition des JIME est à la fois redorer l’image du Niger, considéré comme l’un des pays les plus pauvres de la planète et sensibiliser les institutions et les populations à l’urgence de sauver le fleuve Niger, troisième plus grand fleuve du Continent, après le Nil et le Congo. Le Niger, comme nombre d’autres pays africains et vit au quotidien les répercussions du réchauffement climatique, notamment sur les berges du Fleuve Niger, un cours d’eau long de 4 200 km et dont le bassin couvre et arrose une dizaine de pays d’Afrique, avec de potentielles conséquences dramatiques sur les populations riveraines ainsi que sur la faune et la flore. Le fleuve Niger, avec plus de 130 espèces aquatiques et 350 espèces d’oiseaux migrateurs, est véritablement le poumon économique du pays et dont les plaines inondées servent pour la culture du riz, du coton et du blé dans sa partie Nord. La protection de l’environnement, ici, n’est pas seulement un slogan. C’est une nécessité vitale.

La Rédaction de Newsafrica24.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.