Lundi, 15 août, le dernier détachement français de la force Barkhane a plié bagage pour se repositionner du côté du Niger.

« Ce jour, à 13 h 00 (heure de Paris), le dernier détachement de la force Barkhane présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger. Il provenait de la plateforme opérationnelle désert de Gao, transférée aux forces armées maliennes depuis ce matin« , a annoncé l’état-major des armées, se félicitant que ce « défi militaire logistique majeur » ait été « relevé en bon ordre et en sécurité ». Le lundi 15 août 2022, restera à jamais gravé dans les mémoires tant du côté maliens que celui français.

Le chef de l’État a salué dans un communiqué l’engagement des militaires français « qui, depuis neuf années, ont combattu les groupes armés terroristes » dans le Sahel et dont 59 ont « payé le prix de leur vie ».

Ce retrait, ordonné le 17 février par le président Emmanuel Macron, met un terme à près d’une décennie d’intervention militaire française au Mali. Un engagement pour lequel la France a payé un lourd tribut, perdant 59 militaires au total.

La Rédaction de Newsafrica24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.