Ancienne colonie française, le Gabon a obtenu son indépendance de la France le 17 août 1960.

17 août 1960-17 août 2022. Il y a exactement 62 ans, ce mercredi, le Gabon, pays d’Afrique centrale, accédait à la souveraineté territoriale. Une fête qui sera célébrée en grandes pompes à Libreville, en présence d’un certain nombre de personnalités continentales. « Les présidents Macky Sall (Sénégal) et Nana Akufo-Ado (Ghana) sont attendus à Libreville où ils participent ce mercredi à la commémoration du 62ᵉ anniversaire de l’indépendance du Gabon ». L’annonce est du porte-parole de la présidence gabonaise, Jessye Ella Ekogha. Le président sénégalais participera à cette commémoration en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine (UA) alors que Nana Akufo-Ado, avec sa double casquette de président du Ghana et chef d’Etat d’un pays membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU.

« L’Union fait la force ! »

Dans son discours à la nation, prononcé à la télévision nationale, ce mardi, 16 août, le chef de l’État, Ali Bongo, a commencé par rappelé une histoire. « Il y a bien des années, mon père, feu le Président Omar Bongo Ondimba, me raconta l’histoire d’un seigneur japonais. Au crépuscule de sa vie, celui-ci fit venir trois de ses enfants. Il leur donna à chacun une flèche et leur demanda de la briser. Ce qu’ils firent sans la moindre difficulté. Le vieil homme prit ensuite trois autres flèches, les attacha entre elles et demanda, tour à tour, à chacun de ses trois fils de briser l’assemblage. Malgré leurs efforts, aucun des trois fils n’y parvint. Leur père leur dit alors : « Si vous restez unis, notre camp survivra, mais si vous vous désunissez, alors il périra », a-t-il raconté, poursuivant : « En ce 17 août 2022, jour de fête au Gabon, où nous célébrons le 62ᵉ anniversaire de notre Indépendance, cette histoire résonne en moi comme au premier jour. Car l’Union est le premier des trois termes de notre devise. C’est, d’elle que nous puisons, collectivement, notre force. Elle est l’antidote au poison de la division ; qu’elle soit ethnique, religieuse ou politique. Gardons toujours à l’esprit que ce qui nous unit est bien plus fort que ce qui nous divise ».

Réalisations

Le président Ali Bongo a ensuite rappelé les priorités de l’action gouvernementale, tant en matière sanitaire, d’accès à l’eau potable et l’électricité, la lutte contre le chômage et l’économie. Quelques chiffres semblent aller dans ce sens : la croissance devrait atteindre 2,8% contre 1,5% en 2021 ; les recettes sont attendues en hausse de 18,6% dans le PLF 2022 contre 1% des dépenses par rapport à la LFR 2021. Le déficit budgétaire devrait ainsi passer de -3,2% du PIB en 2021 à -0,3% en 2022 (après un déficit à -5,4% en 2020). L’inflation devrait quant à elle se stabiliser à +2% en 2022.

Signe qu’il ne manque pas d’ambition. Et faire sienne cette citation d’un écrivain célèbre, « il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles », avant de souhaiter « Bonne fête de l’Indépendance à toutes et à tous ».

La Rédaction de Newsafrica24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.