Dans mon rôle de membre de la société civile, j’ai toujours fait la part des choses entre mes idées politiques et mes engagements. Mais permettez-moi, pour ce 2ᵉ tour de la présidentielle française, de déroger à ce principe pour la première fois et j’espère pour la dernière.

Chères sœurs, le 10 avril dernier, lors du 1er tour des élections présidentielles, nous avons fait chacun le choix de son candidat.  Plusieurs d’entre nous avions été déçues de voir que notre candidat ne sera pas au 2ᵉ tour du scrutin qui aura lieu le dimanche 24 avril prochain.

Je partage cette déception. Mais ni la colère, ni la déception ne doivent nous éloigner de la raison.  Les enjeux de ce 2ᵉ tour sont énormes pour nous-mêmes, nos familles, l’avenir de nos enfants.

Ne commettons pas l’erreur de l’abstention, cela sera contre productif pour nous.  Aujourd’hui, nous nous plaignons, mais demain, avec Madame Le Pen, nous ne pourrons même plus gémir, encore moins pleurer nos enfants qui pourront être abattus comme des moins que rien.

 Mes chères sœurs,

Madame LE PEN a un seul point dans son programme qui lui tient à cœur : l’immigration. Son immigration, c’est la couleur de notre peau et la religion.  Notre nationalité n’a pas d’importance.

Vous me direz que nous, les femmes de la diaspora, avons été les grandes oubliées du quinquennat de Monsieur MACRON. Je vous l’accorde, nous avons fait des plaidoyers et avec résilience, nous continuerons.

J’ai, comme bien des femmes de la diaspora, des interrogations, des frustrations, des inquiétudes pour moi, pour nous, pour la jeunesse.

Mais, s’abstenir ou voter Mme LE PEN, c’est valider son programme raciste. La France que nous voulons, est une France pluraliste, tolérante, humaniste, ouverte au reste du monde.

Mes chères sœurs,

Votons Monsieur Emmanuel MACRON parce que nous refusons que la discrimination, le racisme, la haine soient légalisées par un gouvernement et une Assemblée Nationale de l’extrême droite. BARRONS LA ROUTE à Mme LE PEN,

Votons Monsieur Emmanuel MACRON parce qu’il est pour nous le moindre mal.

Le bulletin de vote ne connait pas la discrimination, chaque vote est une voix entière. Le 24 avril prochain, je suis, tu es, nous sommes françaises, votons : BARRONS LA ROUTE à Mme LE PEN.

Paris, le 17 avril 2022

                                                                          SUZANNE BELLNOUN

                                                                            Présidente OFAD

                                               Organisation des Femmes Africaines de la Diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.