Président de la Fédération internationale de football vétéran(FIVE), il était de passage au Cameroun lors de la dernière CAN Total énergies 2021 et en a profité pour rencontrer celui qui allait être nommé, quelques semaines plus tard, sélectionneur des Lions Indomptables de football.

« J’ai accueilli la nouvelle de la nomination de Rigobert Song, comme sélectionneur des Lions Indomptables, avec beaucoup d’enthousiasme. Il a déjà fait ses armes avec les catégories jeunes. Le président de la fédération camerounaise de football(Fécafoot), Samuel Eto’o, l’a dit, il est en train de tenir parole. Il veut nationaliser nos équipes nationales. Félicitations à Rigo. L’homme ne manque ni de personnalité ni de caractère. S’il a pu vaincre tout ce que nous savons de lui de par le passé, je pense qu’être sélectionneur de l’équipe nationale est bienvenu pour lui. La tâche sera rude, mais je pense que Rigo est prêt ». Fred Siéwé, le président de la Fédération internationale de football vétéran(FIVE), est un personnage dans le monde du foot 2.0 qu’il promeut à l’échelle internationale. Pour lui, l’ancien capitaine courage de l’équipe camerounaise fanion du ballon rond, a toutes les qualités pour mener à bien sa nouvelle mission.

« l’homme qu’il faut à la place qu’il faut »

À ceux qui s’interrogent à savoir s’il n’y avait personne d’autre pour occuper ce poste, Fred Siéwé répond sans détours : « Rigbert Song Bahanag est vraiment l’homme de la situation. Nous sommes à une période où les Africains sont en train de prendre leur destin en main et Rigo reste le capitaine emblématique des Lions Indomptables du Cameroun. C’est l’un des Footballeurs qui a su fédérer l’équipe nationale en dépit des problèmes que cette sélection a eus », explique-t-il, avant de poursuivre : « La qualification pour le Qatar, c’est deux matches couperets. Rigo peut qualifier le Cameroun. Je crois savoir qu’il a commencé les consultations pour former son groupe, même s’il est probable qu’il s’appuiera d’abord sur le groupe laissé par son prédécesseur. Il faut aussi savoir que la nomination de Rigo s’inscrit dans un projet, celui de voir notre sélection fanion jouer une coupe du monde, ce qui passe par la nécessité de constituer une véritable équipe ». Et c’est vrai, la double confrontation contre les Fennecs d’Algérie arrive très vite. Mais pas de quoi ébranler l’optimisme du patron de la FIVE : « Il y a un bon staff autour de Rigo, Kala Nkongoh, Simo Augustine… Ils devront faire le job. Bon vent à eux et félicitations encore au président de la Fécafoot, qui tient sa parole », conclut-il.

Jean-Célestin Edjangué

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.