L’ancienne ministre de l’égalité femmes-hommes, de la diversité et de l’égalité des chances, a annoncé s’être qualifiée pour le second tour du scrutin, derrière Karim Ben Cheikh, candidat de Génération.s, investi par la Nupes, au Maghreb et en Afrique de l’Ouest. Quant à l’ancien Premier ministre, Manuel Valls, il a été éliminé dès le 1er tour, dans la 5ᵉ circonscription.

Ce dimanche 5 juin était organisé, partout dans le monde, le premier tour du scrutin législatif pour les Français de l’étranger. Il fallait atteindre 12,5% des suffrages pour se qualifier au second tour. Sur les onze circonscriptions, dix ont débouché pour le second tour d’un duel entre les candidats de la majorité présidentielle et ceux de la Nupes

Elisabeth Moreno au second tour de la 9ᵉ circonscription

Elisabeth Moreno

« Je remercie les Françaises et Français de la #9eCircoFDE qui nous ont permis de nous qualifier pour le 2nd tour de ces élections législatives. Félicitations à tous les candidats. L’heure est au rassemblement, pour et #avecvous. », a annoncé via twitter, l’ancienne ministre de l’égalité femmes-hommes du gouvernement Castex, Elisabeth Moreno, investie par la majorité présidentielle dans la 9circonscription des Français de l’étranger. Elle a indiqué avoir obtenu assez de voix pour participer au second tour des législatives. Son score officiel est de 28,05 %, loin derrière Karim Ben Cheikh, le candidat de Génération.s, investi par la Nupes, qui totalise 39,99 % des voix.

La 9e circonscription couvre le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest (hors Bénin, Ghana, Nigeria et Togo). Le député sortant (LaReM), M’jid El Guerrab, avait décidé de ne pas se représenter. Il avait dit, en mai, vouloir « consacrer toutes ses forces dans sa défense judiciaire », en interjetant appel de sa condamnation, à un an de prison ferme et deux ans d’inéligibilité pour agression à coups de casque, de Boris Faure, ancien responsable socialiste, en 2017.

Manuel Valls éliminé dans la 5ᵉ circonscription

Manuel Valls

Manuel Valls, candidat investi par La République en marche (LaReM) dans la 5e circonscription des Français de l’étranger (Espagne, Portugal, Andorre et Monaco), a été éliminé au premier tour, dimanche 5 juin. L’ex-socialiste est arrivé troisième avec 15 % des voix, indiquent les chiffres du ministère français des Affaires étrangères. Il est devancé d’une dizaine de points par le candidat de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes), Renaud Le Berre, arrivé en tête(27 %), mais également par Stéphane Vojetta, le député sortant et candidat dissident de LaReM (25 %). Une claque pour celui qui, après avoir échoué à la primaire socialiste pour la présidentielle 2017, a quitté la vie politique hexagonale pour tenter de briguer la mairie de Barcelone, en vain, avant d’être adoubé par Emmanuel Macron aux législatives 2022, dans la 5ᵉ circonscription des Français de l’Étranger. Il a exprimé sa déception dans un message publié sur Twitter : « Je prends acte des résultats. (…) Si la dissidence et la division ont semé la confusion, je ne peux pas ignorer mon score et le fait que ma candidature n’a pas convaincu. (…) Il m’appartient lucidement d’en tirer les conséquences ». M. Valls a ensuite appelé à faire barrage au second tour à Renaud Le Berre, dans cette cinquième circonscription des Français de l’étranger, qui regroupe l’Espagne, le Portugal, Monaco et Andorre et compte environ 120 000 électeurs inscrits. Il a ensuite twitté « Adieu twitter » avant de fermer son compte dans ce réseau social.

La Rédaction de Newsafrica24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.