Après le succès de la 2ᵉ édition à Douala, au Cameroun, les 1er et 2 juillet 2022, le salon des produits et services inspirés de l’Afrique et de l’Outre-mer (PSAO), prépare le prochain rendez-vous, au royaume chérifien.

Lancé fin 2021, à Paris, dans le contexte de la crise sanitaire planétaire de la Covid, le Salon des produits et services inspirés de l’Afrique et de l’Outre-mer(PSAO), vient de tenir sa deuxième édition à Douala, au Cameroun, les 1er et 2 juillet 2022. Une édition en format hybride, qui s’est déroulée sous le haut-patronat du ministère des PME, de l’Économie sociale et de l’artisanat du Cameroun, à l’hôtel Best Western. 14 secteurs d’activités, depuis l’agrobusiness jusqu’à la fabrication de boissons et produits exotiques en passant par la création artistique et artisanale, mettant en exergue le génie créatif africain et caribéen, ont pu être justement appréciés, tout comme les tables rondes et formations avec des interventions aux contenus exceptionnels. La manifestation a par ailleurs été un succès indéniable sur le plan de la couverture médiatique, environ 25 journalistes et représentants de médias ayant honoré de leur présence, la conférence de lancement de l’évènement. Signe de l’engouement suscité par le deuxième PSAO. Et si cette 2ᵉ édition, dont les objectifs, aux dires de la promotrice de l’évènement(lire par ailleurs), ont été largement atteints, a aussi montré des points à améliorer pour le prochain rendez-vous.

Cap sur Casablanca

Si les dates de la 3ᵉ édition ne sont pas encore connues, le lieu où aura lieu ce salon est déjà connu. L’évènement se déroulera à Casablanca, au Maroc. Le poumon économique du royaume chérifien, cité par excellence des investisseurs et entrepreneurs, saura, à n’en pas douter, mettre les petits plats dans les grands pour abriter, avec faste et majesté, le plus grand espace d’exposition des produits et services nés de l’inventivité, du génie des entrepreneurs africains et caribéens. L’Afrique et les Caraïbes, deux régions qui partagent bien plus qu’une même histoire, nonobstant une distance de plus de 10 kilomètres. Deux espaces géographiques qui regorgent de potentialités, ressources, richesses culturelles et de sous-sol incommensurables. Des potentialités et richesses qui ne demandent qu’à être valorisées aux yeux du monde entier. Dans cette optique, Casablanca au Maroc se présente comme une étape charnière dans la promotion du savoir-faire des artisans, artistes, promoteurs du patrimoine et investisseurs africains et ultramarins.

Vivement la 3ᵉ édition du PSAO, à Casablanca, au Maroc.

Par Jean-Célestin Edjangué

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.