Moins de 72 heures après la décision du président du gouvernement de Transition en exil, Moustoifa Saïd, le 7 juin 2022, de le démettre de ses fonctions de Ministre d’État, Ministre des Affaires étrangères dudit gouvernement pour « constaté avec regret une indisponibilité prolongée et persistante », Me Saïd Larifou, président du Ridja, organise sa riposte. Après le point presse convoqué le jeudi 09 juin, il vient d’adresser une correspondance au président Moustoifa dans laquelle il répond à ses allégations.

Lettre au président Moustoifa

Rédaction Newsafrica24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.