Des personnalités du monde de la culture et de l’Enseignement supérieur, accompagnées par la Radiotélévision guinéenne(RTG), sont dans la capitale marocaine depuis plusieurs jours.

Emmenée par Sansy Kaba Diakité, Délégué général des 72 heures du livre de Conakry et Directeur général des éditions l’Harmatan- Guinée, la délégation dans laquelle se trouvent le Directeur général de l’Enseignement supérieur de la Guinée, Dr Oumar Sivory Doumbouya, le Recteur de l’Université Général Lansana Conté Sonfonia, Pr Manga Keita, ainsi qu’une équipe de la Radiotélévision guinéenne(RTG) avec notamment Alfred Houlemou et Kadiatou Kaba, a participé à plusieurs manifestations.

La délégation guinéenne dans les rues de Rabat

D’abord à la 47ᵉ session de l’Académie du Royaume du Maroc, sous le thème « La Méditerranée comme horizon de pensée », du 24 au 27 mai à Rabat, avec des intervenants, chercheurs, enseignants d’université, Pr émérites, observateurs, invités et journalistes venus de toute la planète, mais aussi pour une partie des membres, à la conférence de presse de lancement de la 27ᵉ édition du Salon International de l’Édition et du Livre (SIEL), le 27 mai, en présence de plusieurs dizaines de représentants de médias nationaux et internationaux, venus du Maroc, mais aussi d’Afrique subsaharienne, du Maghreb et d’Europe, étaient présents aux côtés des organisateurs, du Ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, les représentants de la ville de Rabat, l’Ambassadeur du Cameroun en Guinée, SEM Mouhamadou Youssoufi, doyen des Ambassadeurs africains accrédités au Maroc, et des invités provenant de pays et régions divers. L’évènement est prévu du 03 au 12 juin, à Rabat, la capitale du Royaume chérifien.

Les interpellations de Sansy Kaba

Cette conférence de presse a été l’occasion pour le Délégué Général des 72 heures du livre de Conakry de saluer l’organisation d’un salon qui met l’Afrique à l’honneur avant de les interpeller sur les personnalités attendues à cette manifestation culturelle : « Quelles sont les personnalités africaines invitées à ce Salon qui met l’Afrique à l’honneur ? ». À cette question, la Commissaire générale du SIEL a répondu qu’ « il y avait beaucoup de personnalités de renom invitées », précisant néanmoins « qu’il n’était pas question d’en citer quelques noms au risque d’en oublier d’autres ». Le Délégué général des 72 heures a alors posé une autre question : « Lorsqu’il faut célébrer les éditeurs, les écrivains, il n’y a pas de véritables distinctions en Afrique. Qu’a prévu le SIEL à cet effet ? », a-t-il demandé avant d’ajouter : « L’Académie du Royaume du Maroc vient de créer une Chaire des Littératures et des arts africains. C’est une innovation, cette Chaire doit aussi être présente dans ce Salon. Par ailleurs, Rabat est une ville universitaire et d’étudiants. Qu’est-ce qui a été mis sur place pour permettre à ces étudiants de participer pleinement à ce salon ? ». Sansy Kaba allait avoir des réponses à ses différentes préoccupations. D’abord, le Pr. Eugène Ebodé, Administrateur de la Chaire des littératures et des arts africains, arrivé avec quelques minutes de retard, a bien suivi le reste de la conférence de presse. On imagine que les organisateurs ont eu tout le loisir de prendre attache avec lui. De même, pour ce qui concerne la mobilisation des jeunes et milieu estudiantin, « Tout est en place pour la rendre effective », a expliqué la Commissaire générale, soulignant que trois prix sont au programme du SIEL 2022 : le prix Ibn Battouta de la littérature du voyage, le prix des jeunes poètes et le prix national de la lecture.

Sansy Kaba Diakité devrait rester à Rabat pour le SIEL, alors que le Directeur de l’Enseignement supérieur, Dr Sivory Doumbouya et le Recteur de l’Université Général Lansana Conté Sonfonia, Pr. Manga Keita, ainsi que l’équipe de la RTG, ont regagné Conakry ce dimanche nuit.

Par Jean-Célestin Edjangué à Rabat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.