Porte-parole de la plateforme républicaine panafricaine, qui entend promouvoir la voix des diasporas dans le champ politique hexagonal, il revient sur l’importance de l’action de cette communauté comme une passerelle entre ici et là-bas.

Quel était le but de la rencontre de mercredi dernier avec la Députée Mme Rossi?

Nous avons soutenu le président Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle 2022. Nous n’avons ménagé aucun effort, allant sur le terrain un peu partout autour de nous, pour tracter, sensibiliser, de convaincre sur la nécessité de s’impliquer, d’aller voter pour le président sortant candidat face à la menace de l’extrême-droite. Au terme de Cette campagne qui s’est soldée par la victoire du président Macron, nous avons été remerciés par Mme la Députée de notre circonscription, Laurianne Rossi, qui a été très enthousiaste de nous rencontrer afin d’échanger avec nous sur nos préoccupations et attentes. Nous devrions aussi aborder les questions de relations internationales entre la France et les pays d’Afrique francophone, dans une nouvelle dynamique économique dite gagnant-gagnant., ainsi que l’actualité de la présence russe en Afrique.

Que retenir de cette réunion à un mois des législatives de juin prochain ?

 Les législatives prévues les 12 et 19 juin prochains n’étaient pas notre préoccupation majeure. Cependant, nous soutiendrons Mme Rossi dans sa candidature, ce d’autant plus que nombre d’entre ceux qui ont participé à la rencontre de mercredi soir, à Bagneux, résident dans sa circonscription. Ils ont pu discuter des problèmes qu’ils rencontrent au quotidien, les questions d’inscription universitaire avec la complexité que représente la plateforme « Parcoursup » ont été abordées. Tout comme les grèves impromptues dans des établissements scolaires primaires notamment, qui désemparent les parents d’élèves obligés de chercher des solutions de dernière minute pour leurs enfants, quand ils sont mis devant le fait accompli. Nous avons aussi abordé le contentieux historique lié à la colonisation, qui constitue encore de nos jours un véritable traumatisme pour des familles entières.

En quoi ce genre de rencontre peut-il être bénéfique à la plateforme Républicaine et panafricaine dont vous êtes Porte-parole ?

La plateforme républicaine a pour objectif, entre autres, de construire une force africaine dans la politique française. C’est pourquoi, nous sommes convaincus que le fait de rencontrer les responsables politiques français de haut niveau contribue non seulement à mieux nous faire connaître auprès des élus et décideurs de la chose publique, mais également à créer un cadre de réflexions propice à faire entendre la voix de nos membres et donc des diasporas africaines de France. Dans tous les cas, la rencontre avec Mme la Députée Rossi est un premier pas vers les objectifs qui sont les nôtres.

Recueilli à Paris par J.-C. Edjangué

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.