Le prochain tournoi international aura lieu en Allemagne, du 29 au 31 juillet, avec comme invité d’honneur le président de la Fédération camerounaise de football.

« Mon projet, je l’ai nourri depuis 14 ans. Je quittais l’Allemagne pour rencontrer les Kana Biyick, Maboang Kessack et autres à Paris. J’organisais déjà des mini tournois de football. Les gens semblent découvrir mon projet aujourd’hui. Or, il est ancien. » Lorsqu’il me reçoit dans un hôtel huppé de Paris, hier jeudi, 16 juin, Fred Siewe est décontracté. Chemise en lin à carreaux, pantalon en toile de couleur bleue et une paire de baskets marron foncé aux pieds. Son bloc-notes est encore ouvert, témoin de la séance de travail qu’il venait juste de boucler avec le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o Fils. Décidément, Paris est le centre de l’Europe et même plus. La réunion entre les deux présidents, Fred Siewe, préside aux destinées de la Fédération internationale du Football Vétéran, une structure qu’il a créée il y a sept ans avec quelques africains de la diaspora, pour valoriser les anciens joueurs et passionnés de football à l’échelle internationale, également pour maintenir allumée la flamme de la passion du ballon rond.

Edition 2022 à Berlin, du 29 au 31 juillet

« Samuel Eto’o sera à Berlin, pour la prochaine édition du tournoi international du football vétéran, comme invité d’honneur », m’indique d’emblée Fred Siewe, à qui je demandais les têtes d’affiche du prochain tournoi de la FIVE. Un tournoi qui, pour la première fois de l’histoire, enregistrera des participations de sélections en provenance d’Afrique. « L’Algérie et la Tunisie ont des équipes qui feront le déplacement depuis le continent. C’est une grande nouveauté. Et il n’est pas à exclure que cette tendance s’amplifie pour les éditions à venir », pense-t-il, avant de souligner : « Nous attendons 6 000 personnes, avec une vingtaine de sélections provenant de 9 pays d’Afrique. L’engouement est sûrement aussi lié au fait que c’est le plus grand évènement sportif des diasporas africaines, en Europe. Par ailleurs, nous sortons progressivement de la crise du Covid-19. Les gens ont besoin de retrouver les sensations d’avant cette pandémie, la joie que procure une rencontre sportive bon enfant ». D’ailleurs, l’aspect dépaysement n’est pas oublié, avec une soirée de gala prévue le 30 juillet et visite guidée de la ville de Berlin, le 31 juillet.

2024 : 1er championnat du monde de football Vétéran à Kigali

Mais l’évènement le plus important des deux prochaines années, pour la FIVE, c’est l’organisation du 1er championnat mondial du football vétéran. La compétition aura lieu à Kigali, au Rwanda, en 2024. Une satisfaction réelle pour le président de cette structure, qui a su pousser les portes les plus verrouillées. « C’est le résultat d’un an de travail entre la FERWAFA, des cabinets-conseils et moi-même. Mon rêve a toujours été d’organiser un championnat du monde vétéran de football », explique le président Siewe, qui remercie tous ceux qui, de près ou de loin, ont permis de rendre possible ce rêve qu’il caressait depuis plusieurs années. Le partenariat avec des autorités du Rwanda a été signé en mai 2022. Le pays du président Paul Kagamé a immédiatement compris l’intérêt d’un tel projet pour les passionnés du football, tous âges confondus.

Gageons que d’autres pays se bousculerons bientôt pour obtenir, après le Rwanda, l’organisation de ce mondial du football vétéran qui permet non seulement de célébrer la passion du ballon rond à l’échelle de la planète, mais aussi de contribuer au vivre ensemble bien au-delà des générations.

Par Jean-Célestin Edjangué à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.