C’est la principale nouvelle partagée par l’ASEGUIM à Rabat, lors du Point de presse du mercredi, 13 juillet, à 23 h 30 heures de Paris.

« Nous accueillons, avec une très grande joie, cette bonne nouvelle. La totalité des arriérés de bourses et primes de vacances ont été reversées. Cette première avancée des revendications des stagiaires, élèves et étudiants guinéens, ne semble pas marquer la fin du mouvement d’humeur entamé depuis plusieurs mois maintenant, du côté de Rabat. Bien au contraire !

Pas de pause dans le mouvement

« Le combat continue. Il faut aller jusqu’au bout. Obtenir la revalorisation des bourses, mettre sur pied un calendrier de versement des bourses. Nous sommes la crème de la crème, l’élite de la Guinée de demain. Si nous ne défendons pas notre pays, personne ne le fera à notre place ». Mohamed Seydou Bangoura, Secrétaire général de l’ASEGUIM Maroc. Les discussions entamées avec les autorités de l’Ambassade de Guinée au Maroc, sur la revalorisation des bourses mensuelles, ne permettent pas d’envisager une revalorisation pour cette année. Mais probablement à partir de l’année prochaine. En tout cas, les autorités affirment qu’elles sont en train de faire des simulations à ce sujet.

Ahmed Tidiane : « Votre combat est une lutte noble. Rien n’a jamais été obtenu dans la facilité, que ce soit en France, en Angleterre, en Afrique ou ailleurs. »

« Nous allons nous assurer que la situation de versement de la totalité des arriérés des bourses est la même pour l’ASEGUIM Maroc que les autres Membres de l’ASEGUIM en Tunisie, Algérie, Chine et Russie.

Affaire à suivre donc.

Par Jean-Célestin Edjangué

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.