La cour suprême a confirmé sa victoire lundi 05 septembre à Nairobi.

« C’est une décision unanime. Les recours sont par la présente rejetée. En conséquence, nous déclarons le premier défendeur (William Ruto) président élu », a déclaré la présidente de la Cour suprême, Martha Koome. Pas de surprise du côté des résultats définitifs de la présidentielle du 24 août dernier.

Confirmé dans sa victoire, William Ruto prêtera serment le 13 septembre prochain. Il deviendra alors, à 55 ans, le cinquième président du Kenya depuis l’indépendance de ce pays d’Afrique de l’Est, en 1963. Ainsi en a décidé la Cour suprême du Kenya, lors de la confirmation des résultats proclamés, le 29 août dernier, par la Commission électorale. Un verdict provisoire qui avait divisé la Commission électorale dont une partie des membres avaient publiquement manifesté leur désaccord avec le président de cette instance.

William Ruto avait été déclaré vainqueur d’un des scrutins les plus serrés de l’histoire du Kenya, recueillant environ 233.000 voix d’avance (50,49% contre 48,85%) sur son challenger Raila Odinga, 77 ans. La décision de la Cour suprême entérine la cinquième défaite en autant de tentatives à briguer la magistrature suprême au Kenya.

La Rédaction de Newsafrica24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.