La structure a tenu, ce 18 mai 2022, à Kissimu, au Kenya, sa première assemblée générale en présentiel et par visioconférence.
Le but de cette première rencontre officielle, avec une vingtaine de journalistes du continent africain, était de passer en revue la proposition de règlement intérieur du Madel et choisir les représentants régionaux.
Au sortir de cette assemblée générale, il a été arrêté que chaque sous-région dispose de deux représentants, soit un principal et un suppléant, désignés sur la base de leur implication dans la mise sur pied du réseau et leur dynamisme. Ceux-ci auront la charge de la validation du règlement intérieur.
Ces représentants ont été choisis ainsi qu’il suit :
Pour l’Afrique de l’Ouest Titulaire : Franck Kinnovo du Bénin et son suppléant Micheal Simere du Nigeria.
Pour l’Afrique centrale : Blaise Nana du Cameroun. Le suppléant sera choisi dans un pays lusophone de l’Afrique centrale.
Pour l’Afrique de l’Est : Bob Kiogi du Kenya et Houmi Ahamed-Mikidache  des Comores comme suppléante.
L’Afrique du Nord et l’Afrique Australe n’ont pas encore de représentants. 
Notons qu’après adoption du règlement intérieur du Madel, il y aura l’élection du bureau.
Le Réseau Médias Africains pour le Développement Local (MADEL) est doté de différentes instances : l’Assemblée générale, la Commission, le Bureau exécutif et les trois Groupes Thématiques. 
Leur mandat s’achève en même temps que celui des autres instances de CGLU Afrique, dont la durée normale est de trois ans.

La rédaction de Newsafrica24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.